Bonjour à toi, petit lecteur !

Je viens aujourd'hui avec mon tout premier article (sortez confettis et serpentins !).

De quoi vais-je donc parler ?

Et bien, comme tu as pu le voir dans le titre (très perspicace, petit lecteur !), je vais parler de la saga de mangas Blue Spring Ride (ou Ao Haru Ride).

Synopsis :

Futaba s’est transformée à son entrée au lycée. Douce et féminine au collège, elle est devenue plus énergique et garçon manqué dans l’espoir de se faire des amies. Alors que Futaba fait son entrée au lycée, elle ne garde pas de bons souvenirs du collège, où le garçon dont elle était amoureuse, Kô Tanaka, partit sans qu'elle ait pu lui avouer ses sentiments. La chance tourne puisqu'elle le retrouve par hasard au lycée. Cependant, il ne porte pas le même nom et sa personnalité a quelque peu changé. Avec ses nouveaux amis, elle va apprendre à l'apprivoiser et à se rapprocher de lui, mais aussi à le connaître et à trouver de nouveau confiance en elle.

Je l'avoue : le résumé donne l'impression qu'il s'agit là d'une romance bien à l'eau de rose, cliché au possible... et pourtant.

Je le dis tout de suite : c'était une grande première pour moi. Je n'avais jamais lu de manga auparavant. Donc, si vous êtes grand amateur de ce genre, je vous en prie : ne faîtes pas attention à mon manque d'objectivité.

On commence avec les personnages.

J'ai beaucoup apprécié notre héroïne, Futaba. Bien qu'elle ait parfois des réactions un peu niaises (c'est de la romance, on peut rarement en échapper), j'ai trouvé qu'elle avait tout de même des réflexions intéressantes. Intelligente, compatissante mais extrêmement maladroite, c'est une vraie Poufsouffle dans l'âme ! Elle aime Kô et se démène comme pas possible pour lui faire retrouver un semblant de gentillesse. J'ai adoré sa persévérence, signe d'une grande force mentale pour moi. Il a beau la rabaisser, elle ne se laisser pas démonter, bien au contraire ! Et je dois dire que c'était très agréable de la suivre dans ses aventures !

Ensuite... Kô. Je dois dire que l'amie qui m'a parlé de cette série s'était extasiée : ''Kô est super mignon, tu vas l'adorer !''. Et, à la fin du premier tome, j'étais assez déçue. Arrogant, antipathique, il n'avait clairement rien du Prince Charmant parfait ! Mais heureusement pour les fleurs bleues, il se dévoile au fil des tomes. On en apprend davantage sur son passé et notamment sur l'expérience qui l'a changé en garçon sarcastique. Ne vous fiez pas au premier volume : 12 tomes, c'est largement assez pour qu'il se développe !

Et c'est là que l'on arrive au gros point positif de cette histoire : la psychologie des personnages.

Bien que cette histoire soit une histoire d'amour adolescente shojo, je trouve qu'elle amène des réflexions particulièrement intéressantes. Grâce à Murao, un personnage secondaire que j'ai A-DO-RE, on aborde le sujet de la différence d'âge ; grâce à Kominato, celui de l'amour à sens unique ; Makita nous apprend qu'être timide ne nous barre pas toutes les routes à l'amour.

Bref ! J'ai déjà l'impression que ma chronique est trop longue alors je vais tenter d'abréger :

Vous avez envie de vous lancer dans les mangas mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous voulez une histoire simple, légère mais ayant tout de même un fond intéressant et des personnages qui valent le détour ? Saisissez-vous de Blue Spring Ride sans hésitation. Les 13 tomes passent en un clin d'oeil. On rit, on est nostalgique, on est bien.

Je ne saurais mieux vous recommander cette saga. On s'attache aux personnages comme on lit un livre : d'abord doucement, et puis tout d'un coup... ;-)

Note : 4.25/5

 

Voilà pour ma première chronique ! J'espère qu'elle vous a plu ! N'hésitez pas à laisser un commentaire. Quant à moi je vous dis à bientôt, pour de nouvelles histoires...

~ Lou-Ann ~